Des projets pour le club

2019… Bonne année à tous ! Pleine de projets, de joie et de plaisir. Il est donc largement temps de s’intéresser concrètement à l’activité du club, maintenant que les tâches administratives nécessaires à sa création sont largement réalisées.

Mais d’abord un rapide état des lieux. Nous disposons d’une partie importante du matériel du club de Montreuil. De l’outillage, commun mais aussi spécialisé (travail du bois, outillage du modéliste ferroviaire), des fournitures indispensables (peintures, ballast, flocage), de la voie (Jouef, Roco en coupon, un peu de voie courbable Peco code 75, un peu de N, quelques aiguilles et de quoi en fabriquer avec ses dix doigts), du matériel roulant HO et N, un locotracteur Magic-Train (de la vapeur, du diesel, de l’électrique, pas mal de voitures, beaucoup de wagons), et tout un tas de bidouilles, de bricoles, de poudres et de potions. Pour les jeunes, tout ce qu’il faut, dont une grosse caisse de Lego ferroviaire. Bien sûr, il faudra compléter certaines choses, en fonction des besoins liés à nos projets.

Je suis assez favorable à l’installation d’un réseau fixe le long des murs. Pour que chacun puisse jouer et travailler selon ses souhaits. Par contre, l’échelle reste à déterminer, cela dépend des options de chaque adhérent. Et une échelle n’en exclut pas une autre ! Ainsi, les murs peuvent accueillir deux réseaux, l’un au dessus de l’autre, l’un en N, l’autre en HO.

On peut aussi travailler sur un ensemble modulaire, et coller à la géographie locale (la gare de Boissy, aujourd’hui ou du temps de la ligne de Verneuil-l’Etang). Ou créer un réseau de toutes pièces. Bref, pas de postulat pour le club. Mais un souhait : réseau fixe démontable et déplaçable, surtout, et de la place pour travailler, avec les jeunes et les moins jeunes.

Alors, une prochaine réunion avec les (futurs) adhérents pour décider de tout ça ? Oui ! Je contacte la ville cette semaine pour réserver une salle, je lance la pub localement dès mercredi, et on se voit pour se connaître et en parler. C’est la suggestion d’un abonné à ce blog, et c’est effectivement une très bonne idée.

Pour ma part, j’ai un faible pour un réseau du type de celui publié dans Loco-Revue 677 de décembre 2003, article intitulé « Atmosphère, atmosphère » sous la plume de Yann Baude. J’imagine une gare terminus débouchant sur des voies de grandes lignes en parade et une belle ambiance industrielle de banlieue. Mais ce n’est que mon envie…

N’hésitez pas à vous manifester si l’aventure vous intéresse (sans obligation aucune).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s