Gare marchandises

Les travaux continuent sur les modules Boissy. La gare marchandises se met en place. La voie imbriquée est en place (coupons SMP sur traverses en circuit imprimé). La structure de la halle est faite. Prochaines étapes sur cette zone, la pose des deux voies côté halle et le sablage de la cour.

L’entrée de la gare marchandises. La barrière est placée provisoirement. La camionnette est venue jusqu’à Boissy pour la photo…

Brexit

Qu’est-ce que ça peut avoir à faire avec le modélisme ferroviaire ? Eh bien, si, ça a à voir. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais les nouvelles du réseau fixe en H0 se font rares. Et pour cause, il est en attente de fournitures, le réseau. Et pas n’importe lesquelles : les rails. On a commandé du Peco code 75, dans un gros paquet. Les douanes ont tout bloqué en attendant de savoir comment taxer le machin. Que du bonheur !

Le colis finira bien par traverser la Manche, et nous pourrons enfin poser la voie. Et vous montrer les premières circulations.

Trépanation

Après installation de la voie, un petit essai de circulation a mis en évidence une grosse boulette : dans un tunnel, un morceau de polystyrène dépassait copieusement et bloquait le passage. Notre bon docteur n’y est pas allé par quatre chemins : on trépane ! L’opération s’est très bien passée, le patient se remet parfaitement. Un petit passage enduit puis peinture et la cicatrice aura disparu. Par contre, on ne sait pas quel partie du cerveau a été enlevée…

Là, ça fait peur. Mais maintenant, tout est rentré dans l’ordre.

Boulevard de la Gare

Sur le module Boissy, le boulevard de la Gare se construit. La voirie est faite, à l’exception d’une petite rue. Les emplacements d’une bonne partie des bâtiments sont repérés, et la structure de deux bâtiments a été réalisée et rapidement mise en place pour pouvoir visualiser les volumes.

Ces deux bâtiments faisaient partie de la parcelle de la maison Tarride, négociant en vins et alcools.

Et de trois !

Il y a le réseau fixe H0, dont la menuiserie est terminée. Nous attendons les voies Peco empêtrées dans les conséquences du Brexit… Il y a le réseau en N, dont les voies seront posées lors d’une prochaine séance. Maintenant, il y a les modules Boissy ! Trois projets, en même temps. Oui c’est beaucoup, mais avoir de quoi permettre aux adhérents, anciens et futurs, de faire rouler son matériel, c’est important, et que l’on fasse du N ou du H0.

La gare de Boissy-Saint-Léger avant… avant quoi ? Le RER !

Ce que l’on veut faire, c’est ça. L’ancienne gare, dont une grande photo se trouve tout près de l’actuelle, sur le boulevard de la Gare, et la gare marchandises, détruite depuis. L’ensemble est composé de trois modules. Les trains entrent par le vieux pont métallique sur la nationale 19 (bien étroite à l’époque), traversent la gare, longent la gare marchandises, franchissent un autre pont métallique et disparaissent dans le tunnel de Limeil (qui donnait sur l’actuelle plateforme du TGV).

Ce projet nous aura d’ores et déjà permis un travail fructueux avec d’autres associations de la ville : le Cercle historique, l’Université inter-âges, Boissy jumelage. Lors de l’exposition des 25 et 26 avril, l’ensemble sera exposé, accompagné de panneaux explicatifs réalisés par l’Université inter-âges. Nos amis de Lauda-Königshafen (nos jumeaux) pourront aussi découvrir ces modules au mois d’août.

Plus tard, nous avons prévu d’étendre l’ensemble de trois modules à l’arrière des premiers, pour y représenter la ville à l’époque. Puis nous représenterons la bifurcation de Boissy, donnant vers la gare de Sucy et vers Villeneuve-Saint-Georges. Mais c’est une autre histoire…

Encore une série à suivre !

Troisième pont construit

Sur notre petit réseau en N, nous avons trois pont à poser. Nous avons fait le choix de diversifier les types de pont : béton, maçonnerie et métallique. Ce dernier restait à construire, c’est désormais chose faite.

Ce petit pont a été construit en profilés Evergreen. Il reste à le peindre, puis construire les culées et l’intégrer dans le réseau.

Ponts et tunnels en N

Phase finale pour les entrées de tunnel. Elles sont terminées, deux ont même été mises en place.

Trois ouvrages d’art sont à construire également : un pont en béton, un second à culées perdues et un troisième métallique. Pour le premier, il reste un peu de peinture et de patine à faire. La structure du second est en cours de réalisation. Il sera recouvert de Redutex, comme les entrées de tunnel.

La structure du pont à culées perdues. Il reste à coller la face intérieure, puis à le recouvrir de Redutex et à le détailler un peu.

Quand tout cela sera terminé et en place, nous pourrons peaufiner les sols (enduit et bande plâtrée).

La liste des exposants

L’exposition de modélisme ferroviaire des 25 et 26 avril se prépare activement. La liste des exposants est désormais arrêtée. Voici le programme :

– le club Arc-en-Ciel de Maisons-Alfort (94) présentera un réseau en HO, « la gare de Mâlain », – Pierre Benoist avec son réseau en N « Larioux », – le Club Ferroviaire d’Ozoir-la-Ferrière (77) avec 2 réseaux, l’un en HOe « le Petit Huit », l’autre en Oe. – le Club de Modélisme de Draveil (91) avec un réseau HOm « les Chemins de fer du Limousin », – Claude Doussot avec un réseau en O ancien, – Alain Duchesne avec un réseau au 1/19e (voie de 32 mm) à vapeur vive « Plaisir en SM32 », – Raymond Duton avec 2 réseaux, l’un en On30 « Entre Denver et Santa-Fé », l’autre en HOe « Cerdon », – l’Escadrille Saint-Michel (91) avec un réseau en Oe « Chémate-Hourné », – la section modélisme de l’association Kifékoi de Sucy-en-Brie (94) avec un réseau en HO en cours de réalisation « la Gare de Sucy », – M. Franchini avec un réseau en O, – l’AMFI et NFI avec un ensemble modulaire TTrack en N, – le Club de Modélisme Ferroviaire de Boissy-Saint-Léger avec 2 réseaux, l’un en N, l’autre en HO en cours de réalisation « la Gare de Boissy ».

D’autre part, le « Relais des Granges », magasin spécialisé de Romilly-sur-Seine, vous accueillera pour vos achats durant ces deux jours.

Au total, quinze réseaux donc seront présentés, dans une grande variété d’échelles et de thèmes.

Entrées de tunnel en N

Après deux essais infructueux, nous avons trouvé une solution pour réaliser les entrées de tunnel du réseau N. Tout seul, je n’aurai pas trouvé. Et c’est là l’un des intérêts d’un club : on confronte nos idées. Et on est franchement plus intelligent à plusieurs !

Alors, à la base, l’entrée de tunnel est découpé dans de la carte plastique de 1 mm, recouverte de Redutex. Les parements sont en carte plastique également. Le problème, c’est l’intérieur de l’entrée de tunnel. Reproduire le parement pierres, puis le début du tunnel lui-même. Voilà le résultat.

L’entrée de tunnel a été collée sur du carton mousse de 3 mm. Ce dernier est taillée préalablement à la forme du portail. Puis l’intérieur de l’entrée, à savoir l’épaisseur du carton-plume, est recouverte de Putty (un enduit plastique en tube, fabriqué par Tamiya).

Ensuite, un deuxième gabarit en carton-plume est découpé, en réduisant d’un millimètre la découpe du passage intérieur. Cela permet ensuite de venir coller sur l’épaisseur du carton un morceau de Redutex de 2 cm de large. Le tout est consolidé par l’arrière avec un bon filet de colle. Un petit essai en place sur le réseau pour valider le tout.

Il reste maintenant à faire les 5 entrées restantes (mettre le second morceau de carton et le morceau de paroi), graver l’intérieur du parement et peindre les parements, avant la mise en place. Donc à suivre…