En avant pour les réseaux

Il est temps maintenant de réfléchir aux futurs réseaux du club. Nous allons occuper deux pièces dans le bâtiment.

Les deux « bureaux » en haut à droite nous sont attribués.

La grande salle en haut à droite peut recevoir un réseau H0 (le long des murs de gauche, de droite et du haut), tout en préservant de la place pour accueillir des tables de travail, et ainsi recevoir le groupe jeunes dans de bonnes conditions. La salle située à sa gauche serait elle consacrée à un réseau en N, selon la même disposition. J’ai fait une première approche concernant le réseau H0.

Une première idée d’implantation.

L’idée est d’avoir trois niveaux. Le niveau inférieur comporte une boucle en double voie et des garages pour le matériel. Le niveau intermédiaire représenté ici accueillerait une gare terminus, donnant accès aux niveaux supérieur ou inférieur. Le niveau supérieur accueillerait une nouvelle boucle. Le décor du niveau intermédiaire pourrait accueillir une zone urbaine, de la ville (la gare) jusqu’à une banlieue industrielle, pourvue d’embranchements et permettant des manœuvres.

On pourrait donc avoir des circulations de trains entre les niveaux, et restantes sur les niveaux supérieur et inférieur, et des manœuvres sur les zones industrielles et à partir de l’annexe traction. Une boucle hélicoïdale pourrait servir de lien entre les trois niveaux (boucle située en bas à gauche). Voilà l’idée de base, elle n’est ni située géographiquement, ni datée. Ce n’est qu’un projet pour l’instant.

Quant au N, pour la petite salle, je verrai bien un réseau sans gare, avec deux grandes boucles reliées par sauts-de-mouton, genre Amiens-Longueau. Mais là, pas encore de projet précis.

Réunion pour se voir, pour se parler

Pour préparer au mieux les débuts de l’association, une réunion est organisée

mercredi 6 février de 18h30 à 20h

Maison de la Ferme, 6, rue de Sucy à Boissy-Saint-Léger

Cette réunion est ouverte à toutes les personnes intéressées, sans engagement aucun. Elle va nous permettre de réfléchir collectivement à notre fonctionnement, d’envisager nos projets, bref de lancer le train sur les voies !

Il y a un grand parking sur place. En transport en commun, la gare RER de Boissy est à 15 minutes à pied ou à 5 minutes avec le bus 5 (direction Sucy RER arrêt Mairie). Sur la photo, la Maison de la Ferme, c’est le bâtiment juste à droite du portail.

Des projets pour le club

2019… Bonne année à tous ! Pleine de projets, de joie et de plaisir. Il est donc largement temps de s’intéresser concrètement à l’activité du club, maintenant que les tâches administratives nécessaires à sa création sont largement réalisées.

Mais d’abord un rapide état des lieux. Nous disposons d’une partie importante du matériel du club de Montreuil. De l’outillage, commun mais aussi spécialisé (travail du bois, outillage du modéliste ferroviaire), des fournitures indispensables (peintures, ballast, flocage), de la voie (Jouef, Roco en coupon, un peu de voie courbable Peco code 75, un peu de N, quelques aiguilles et de quoi en fabriquer avec ses dix doigts), du matériel roulant HO et N, un locotracteur Magic-Train (de la vapeur, du diesel, de l’électrique, pas mal de voitures, beaucoup de wagons), et tout un tas de bidouilles, de bricoles, de poudres et de potions. Pour les jeunes, tout ce qu’il faut, dont une grosse caisse de Lego ferroviaire. Bien sûr, il faudra compléter certaines choses, en fonction des besoins liés à nos projets.

Je suis assez favorable à l’installation d’un réseau fixe le long des murs. Pour que chacun puisse jouer et travailler selon ses souhaits. Par contre, l’échelle reste à déterminer, cela dépend des options de chaque adhérent. Et une échelle n’en exclut pas une autre ! Ainsi, les murs peuvent accueillir deux réseaux, l’un au dessus de l’autre, l’un en N, l’autre en HO.

On peut aussi travailler sur un ensemble modulaire, et coller à la géographie locale (la gare de Boissy, aujourd’hui ou du temps de la ligne de Verneuil-l’Etang). Ou créer un réseau de toutes pièces. Bref, pas de postulat pour le club. Mais un souhait : réseau fixe démontable et déplaçable, surtout, et de la place pour travailler, avec les jeunes et les moins jeunes.

Alors, une prochaine réunion avec les (futurs) adhérents pour décider de tout ça ? Oui ! Je contacte la ville cette semaine pour réserver une salle, je lance la pub localement dès mercredi, et on se voit pour se connaître et en parler. C’est la suggestion d’un abonné à ce blog, et c’est effectivement une très bonne idée.

Pour ma part, j’ai un faible pour un réseau du type de celui publié dans Loco-Revue 677 de décembre 2003, article intitulé « Atmosphère, atmosphère » sous la plume de Yann Baude. J’imagine une gare terminus débouchant sur des voies de grandes lignes en parade et une belle ambiance industrielle de banlieue. Mais ce n’est que mon envie…

N’hésitez pas à vous manifester si l’aventure vous intéresse (sans obligation aucune).

Dernières nouvelles

Souvenons-nous, rendez-vous était pris avec la directrice de l’Action culturelle de la ville le 20 décembre dernier. Le tourbillon des fêtes de fin d’année, et voilà déjà huit jours de retard sur les informations importantes issues de cette réunion… Alors, vite au clavier !

Les services techniques de la ville ont déblayé le local, changé le carreau cassé. Mais malgré tout, nous allons commencé l’activité plus tard que prévu. Une entreprise va intervenir sur le local, pour le mettre totalement aux normes de sécurité et lui redonner un coup de neuf. On ne devrait donc commencer les activités modélistes que fin février-début mars, mais dans des conditions optimales.

En février paraîtra un article accompagné d’une photo dans le bulletin municipal. La convention d’utilisation du local est sur les rails, et des devis d’assurances ont été établis. J’attends l’arrivée d’un plan du local pour réfléchir, avec ceux qui le souhaiteront, à son agencement et au(x) futur(s) réseau(x).

En attendant 2019, passez tous de très bonnes fêtes !

Un local pour le club

Rendez-vous était pris pour le mercredi 12 décembre avec la directrice de l’Action culturelle de la ville. Mais les méchantes épidémies qui sévissent actuellement ont eu raison de l’affaire. C’est donc reporté au jeudi 20 décembre. En attendant, nous ne sommes pas restés les deux pieds dans le même sabot. 

Le passage le long de la mairie, l’ancien tribunal au fond dans lequel se trouve notre futur local.

J’ai pris quelques photos des lieux, depuis l’extérieur. Le futur local se trouve dans l’ancien tribunal désaffecté, aujourd’hui utilisé de temps en temps par des associations et la municipalité. C’est une belle bâtisse, très facile d’accès, en plein centre-ville. La gare RER est à 15 minutes à pied, et 5 minutes en bus. Un vaste parking (celui de la Ferme) se trouve à moins de 100 mètres. 

L’entrée du bâtiment. Le local se trouve juste derrière les portes d’entrée.

Alors, où en sommes-nous de l’ouverture ? L’association est déclarée en préfecture, avec parution au JO. Le numéro Siret, pour pouvoir recevoir des subventions, est demandé. L’affiche pour inonder la ville attend le feu vert, ainsi que les flyers pour les scolaires pour le groupe jeunes. Contact a été pris avec banque et assurance pour voir ce qu’ils proposent (et à quel prix). J’ai aussi rencontré la responsable de l’accueil de loisirs pour monter des interventions le mercredi. A suivre donc.

Du train miniature à Boissy

Dès le début de l’année 2019, le Club de modélisme ferroviaire de Boissy-Saint-Léger ouvrira ses portes. Dans un vaste local prêté par la municipalité, en centre-ville, nous accueillerons des jeunes (à partir de 10 ans), dans un atelier spécifique avec un animateur dédié, et des adolescents et adultes pour concevoir et réaliser ensemble des projets communs.

Vous ne connaissez rien au modélisme ferroviaire, mais cela vous tente ? Vous êtes un modéliste averti, mais isolé ? Alors, n’hésitez plus ! Remplissez le formulaire de contact, nous vous tiendrons informé du démarrage de l’activité.